J’ai été formée au design d’objet, à l’heure où la tendance est de croire qu’il doit révolutionner le monde. Objet innovant, objet salvateur. Il me semble pourtant que ces nouvelles relations aux objets, ainsi que leur complexité, contribuent à nous déposséder de notre quotidien. C’est pourquoi, j’aime à penser les objets de manière transparente, dans leur mécanismes et dans leur fonctionnement, de manière à renforcer la  relation qui unie les personnes à leur environnement. Un objet, selon moi, peut avoir ce rôle : être vecteur de lien tout en répondant de manière simple à la fonction qu'on lui impute.